Atelier “Observatoire des actions de groupe”

  • 0

Atelier “Observatoire des actions de groupe”

Responsable de l’atelier : Mme Maria Jose AZAR-BAUD, Maitre de conférences en Droit à l’université Paris-Sud/ Paris-Saclay ; en partenariat avec l’OBSERVATOIRE DES ACTIONS DE GROUPE        Durée et lieu de l’atelier : été de l’année universitaire 2017-2018  (juin, juillet, septembre)  à l’IDEP, EA 409, Faculté Jean Monnet

Etudiants sélectionnés : étudiants en Licence et master en Droit, étudiants en IUT, doctorants; Pré-requis : fondamentaux du droit, autonomie, qualité de rédaction et d’expression ; Sélection sur entretien préalable avec Mme AZAR-BAUD (contact direct : maria-jose.azar-baud@u-psud.fr)

Dans le cadre de cet atelier, les étudiants participeront au développement de l’Observatoire des actions de groupe, créé en 2017 avec le soutien de l’IDEP et de la MSH Paris-Saclay. Cet atelier se déroulera pendant les 3 mois académiques à venir : juin, juillet, septembre 2018. Les étudiants participeront au suivi en matière des actions de groupe, des class actions et d’autres actions collectives via :

  • la création des alertes et la tenue d’un Registre bibliographique français et international
  • la création des alertes et la tenue d’un Registre jurisprudentiel français
  • la création et publication des Revues de presse de l’Observatoire
  • participation à l’organisation d’un Colloque sur les Actions de groupe à la rentrée 2018-2019

Dans un premier temps, les étudiants seront formés à la technique des actions collectives. Ensuite, ils travailleront en équipe pour mener une recherche et un suivi d’un thème de grande actualité concernant des enjeux sociétaux (consommation, santé, environnement, discriminations, données personnelles, etc).

C’est aussi une manière professionnalisante de comparer la réalité juridique et judiciaire française et internationale et de participer à la vie d’une entité de recherche, côtoyant des enseignants, des étudiants et des acteurs du monde professionnel (associations, avocats).

C’est enfin une manière de porter un regard pluridisciplinaire car les effets des actions de groupe engagées s’analyseront en termes juridiques mais aussi économiques, de gestion, de marketing et de communication, de sociologie et de psychologie sociale.

Rappel de la charte de la clinique juridique Paris-Saclay :

Il est rappelé que les étudiants s’engagent à ne pas divulguer, sous quelque forme que ce soit, le contenu des discussions ainsi que les informations et documents échangés dans le cadre de ces missions, et plus généralement des informations relatives à l’association, quelle qu’en soit la forme, sans l’accord formel de l’association.